version 5.0_page 60-11_juin 2020

Le réseau An Dro est né il y a bientôt 10 ans.

AN DRO

C’est un train au format Z (échelle 1/220) composé uniquement d’éléments Märklin. A l’origine il n’y avait qu’un ovale avec des voies de triage, telles, que prévues dans le catalogue Märklin.

Il a été très vite agrandi pour satisfaire la demande des utilisateurs.

Le premier réseau (2011)

Le premier réseau est issu d’un ensemble acheté par Jean François il y a une vingtaine d’années et dont il n’avait plus l’usage.

On y trouve l’ovale de base (8163) et les différentes extensions, plus une seconde locomotive et de nombreux wagons, avec les éléments d’un pont et un bâtiment de gare.

Ce premier réseau a été installé au cours de l’été 2011 sur une plaque de contreplaqué de 5 mm d’épaisseur, posée sur un ancien bureau.

Les dimensions de la plaque : 1200mmx600mm.

Les rails n’étaient pas fixés et les fils des aiguillages courraient sur la plaque.

La construction est au fomat HO ; il s’agit d’une mairie achetée en Allemagne vers 1957.

Plusieurs problèmes sont apparus très vite :

il n’était pas question de démonter le réseau à la fin du séjour, car les éclisses se déformaient très facilement.

il fallait alors penser à réaliser un montage permanent :

_fixer les rails sur la plaque,

_cacher les fils,

_agrandir le circuit, car, à la vitesse maximum autorisée par le régulateur, il fallait moins de 3 secondes pour faire un tour complet, ce qui rendait la manœuvre des aiguillages à peu près impossible à cette vitesse.

_l’agrandir aussi pour permettre à trois petits enfants de jouer simultanément (à condition qu’ils ne visent pas tous les trois le même circuit, ce qui s’est immédiatement produit).

Le second réseau 2012

 

Le second réseau a été monté en juin 2012 sur une feuille de contreplaqué de 5 mm, de dimensions 1800mmx900mm avec 3 circuits indépendants, identifiés par des couleurs différentes : bleue, verte et orange.

La table est supportée par 4 pieds et encadrée d’une ceinture pour éviter la chute du matériel roulant.

Tout le câblage est désormais sous la table.

Le circuit « bleu » comporte deux boucles reliées par une traversée-jonction.

Le circuit « vert » comporte deux boucles, dont une avec un viaduc plus deux gares.

le circuit « orange » est en forme de 8, avec un grand viaduc, et il comporte une amorce de gare de triage.

On peut passer du circuit « bleu » au circuit « vert » en utilisant les aiguillages courbes du premier réseau.

De même on peut passer du circuit « vert » au circuit « orange », mais pas du circuit « orange » au circuit « bleu ».

Pour réaliser ce réseau il a fallu combiner le contenu de deux coffrets de base, complété par du matériel acheté chez des revendeurs de matériel d’occasion.

Eté 2012

 

Au cours de l’été 2012 on a rajouté un passage à niveau sur l’amorce de la gare de triage;

Le viaduc a été déplacé et la boucle à suivre a été modifiée; ce ne sera pas sa seule modification.

Ci-dessous le réseau dans sa configuration d’août 2012 avec les trois utilisateurs les plus acharnés, mais il y en a trois autres qui ont commencé à s’y intéresser, le plus âgé ayant quitté l’équipe.

Printemps 2013

 

Au printemps 2013 le passage à niveau a été déplacé. Il est désormais sous le viaduc (ou presque), seul emplacement du circuit « orange » avec  une petite ligne droite.

La gare de triage N°2 a été construite à l’intérieur de la boucle à droite, avec 6 voies de garage.

Une autre modification importante : la voie « orange » qui longe la gare traversante « verte » a été prolongée pour former une sorte de boucle de retournement. Cette bretelle de liaison équipée de 4 télécommandes 8589 permet une traversée sans arrêt avec changement automatique du sens du courant.

 La première gare « verte » a été transformée en gare traversante.

La boucle « orange » à gauche a été élargie en prévision de la construction de la gare de triage n°1.

Le viaduc a été légèrement déplacé pour permettre d’installer un aiguillage, qui permettra d’accéder à cette gare.

Eté 2013

 

Mais  finalement c’est l’achat du pont transbordeur, qui a modifié la planification initiale.

En effet j’ai découvert que l’on pouvait trouver sur EBay du matériel, certes d’occasion, mais à des prix abordables.

Les couleurs ont été modifiées à cette occasion:

le circuit « orange » est devenu « jaune »,

la future gare de triage n°1 récupére la couleur « orange »

et le pont transbordeur prend la couleur « rouge ».

 

 La disposition des commandes a été également modifiée:

3 régulateurs ont été achetés, un pour chacun des circuits,

le régulateur du premier circuit est affecté au pont transbordeur et les deux régulateurs contenus dans les deux coffrets de base sont en réserve.

La principale déception vient du pont transbordeur, qui manifeste un comportement aléatoire, malgré toutes les vérifications et toutes les opérations de nettoyage.

Le raccordement des télécommandes de la bretelle de liaison « orange » a présenté également quelques soucis de logique, vite réglés.

 

Il faut agrandir le réseau !

Si le reste du réseau fonctionne correctement,  il reste néanmoins difficile de satisfaire trois utilisateurs simultanés comme le montrait déjà la photo ci-dessous prise en août 2012.

 

 

Il faut donc allonger les circuits, tout en restant dans les limites actuelles, car la pièce, où se trouve maintenant le réseau ne permet aucune extension.



Modifications réalisées à l’automne 2013

La planification initiée en 2012 a été modifiée pour faire passer le concept d’un allongement significatif des voies à la demande de Titouan, que la subtilité des aiguillages ne passionne pas encore.

De même il manquait toujours un passage direct du circuit « bleu » au circuit « jaune ».

 

Un ancien projet (3 voies bleues), a été ressorti des dossiers et adapté au goût du jour, c’est à dire en rajoutant une boucle « bleue » , une « verte » et une « jaune » avec un point commun : une grande gare de traversée.

Cette gare se situant sur un troisième niveau, il a fallu modifier une grande partie des voies existantes; c’est pourquoi on peut bien parler d’un troisième réseau.

a première modification  a été la suppression des traversées, qui demandaient un effort d’attention important au niveau de la bretelle de liaison « jaune » ou de la sortie du pont transbordeur.La traversée du circuit « bleu » a été également supprimée, ce qui était une erreur, qu’il faudra corriger rapidement.

Il y a désormais 4 viaducs :

le grand viaduc à 3 arches, qui a été encore une fois déplacé pour réduire les distorsions en sortie et permettre l’ajout d’un  aiguillage.

le viaduc du circuit « vert », qui a été prolongé,

un petit viaduc supporte la voie « jaune », qui rejoint la nouvelle gare et

la nouvelle voie « bleue » passe sur un long viaduc au fond mais c’est le seul, qui ne soit pas réalisé à partir d’éléments Märklin. Il finira par perdre son classement en viaduc..

Les nouvelles gares

 

Les  voies nouvelles convergent donc vers une gare  située juste au dessus de l’ancienne traversée du circuit « bleu ».

 Pour faciliter la prise en main du nouveau réseau cette gare est appelée « Rennes« ; la gare du circuit « vert » située à côté, sur la table, s’est appelée en premier  « Cergy« , puisqu’il n’y a pas de gare à Livilliers, mais devant la protestation  des utilisateurs il a fallu faire machine arrière et lui attribuer définitivement le nom de « Livilliers« ; la seconde gare du circuit « vert » prend le nom de « Houilles« .

La première gare verte (« Livilliers ») a été à nouveau modifiée pour tenir compte de la suppression de la traversée T5, qui sera finalement réinstallée quelques années plus tard.

Toutes ces modifications et extensions ont été accompagnées de la mise en place de coupures et de télécommandes.

 

L’accès au pont transbordeur se fait uniquement à partir du circuit « jaune ».

Par contre deux aiguillages sur les circuits « vert » et « jaune » permettent d’accéder à la future gare de triage n°1, qui sera construite fin 2014.

 

Le bandeau des commandes

 

Le bandeau des commandes occupe une bande de 150mm de large sur le devant du réseau. Il a subi de multiples transformations car aucune n’est réellement satisfaisante. Il en sera question dans le chapitre 61.

Installation  de Leds

 

Pour identifier le sens du courant un couple de LED a été installé sur chaque portion  de circuit : vert si le train va dans le sens des aiguilles d’une montre et bleu en sens inverse.

De même des LED de couleur rouge s’allument si la portion de circuit n’est pas alimentée.

Le réseau fin 2014

Le printemps 2014 a été consacré à l’intégration  de la table tournante dans le réseau existant. Il a fallu faire des modifications pour arriver à caser la table et la voie périphérique.

2014 a vu aussi la disparition  de la forêt de câbles sous la table, au profit d’un réseau de goulottes, ce fut le projet MANHATTAN (voir le chapitre 61).

A partir de 2014 les modifications sont relativement mineures. Les problèmes se concentrent désormais sur la partie invisible, l’envers du décor (chapitre 61).