version 5.1_page 66-11_novembre 2020

Qui n’a pas rêvé d’avoir sur son réseau plusieurs trains , qui se déplacent dans des sens différents ou sur des circuits différents? 

Le réseau An Dro comporte 3 circuits indépendants avec des points de contact. Il a donc été possible de faire circuler 3 trains, chacun sur une boucle, dans le même sens ou dans des sens différents (il n’y en a que deux, deux trains circulent donc dans le même sens). Il a été possible d’en faire circuler un sur un circuit et l’autre sur deux circuits.

Mais si on est sur un même circuit, il faut avoir en permanence un train à l’arrêt pour éviter des carambolages, sauf, si on fonctionne par cantons.

La configuration du réseau An Dro ne s’y prête guère mais il est prévu de le tester quand même sur le circuit bleu, où des télécommandes ont été installées..

En attendant de faire ces essais, il y a toujours la possibilité de fonctionner avec un train à l’arrêt et l’autre en mouvement.

Schéma de base

Il y a un schéma de base très simple: le train A est sur la voie V26 et circule en sens positif ; sur la voie V27 il y a le train B à l’arrêt.

En bout de la voie V26, le train s’arrête sur la télécommande avant l’aiguillage AG6. Le signal émis, au lieu d’aller vers le relais RU26, va vers le nouveau relais RU27; il rétablit le courant sur la voie V27 et change en même temps la position de l’aiguillage d’entrée AD6. Le train B redémarre. Le train B parcourt la boucle et revient ; arrivé au bout de la voie V27, il s’arrête et libère le train A, qui était arrêté sur la voie V26. La position de l’aiguillage AD6 change.

Le relais « ALT »

Le relais « ALT » est un relais bistable HFD2 classique avec ses deux bobines et ses deux circuits.

Le signal entrant en « S » (SET) établit le contact entre les bornes C1 et S1 ; inversement le signal entrant en « R » (RESET) établit le signal entre C1 et R1. Il suffit donc de raccorder C1 au conducteur rouge de l’inverseur, S1 au rail de coupure du second rail et R1 au premier.

Le second circuit peut être utilisé pour raccorder des Leds, qui vont indiquer le départ imminent du train. Avec seulement deux trains, ce n’est pas très utile. Il peut servir aussi pour idiquer la psoition de aiguillages.

En fait il suffit d’un relais, qui arrête le train entrant et libère le train, qui est à l’arrêt sur l’autre voie. Il faut quand même un interrupteur pour choisir entre l’arrêt temporisé et le fonctionnement en alternance. Il doit réaffecter les signaux des télécommandes et le courant de traction des relais RU ; il doit également changer la gestion des Leds. Il doit être possible de couper la cathode des arrêts temporisés pour alimenter une Led spéciale. Il y a 4 actions à gérer ; il faut un MTS404. On aura le même montage pour la circulation en sens contraire. Il suffit de remplacer l’aiguillage par l’inverseur. Un autre interrupteur (au moins) est alors nécessaire, si on pouvoir gérer toutes les options après avoir identifié le couple de voies à gérer et les télécommandes nécessaires pour arriver à l’objectif. Les deux voies ne sont pas obligatoirement situées côte à côte et les trajets des deux trains peuvent être sensiblement différents.

Où va-t-on installer les interrupteurs? Le nombre total d’emplacements est limité à 13.

Actuellement il reste encore quelques emplacements libres sur l’extension du piano. Il faudrait se limiter à 2 exemples dans le même sens et deux en sens contraire.

Bien évidemment il est possible d’imaginer d’autres parcours en introduisant une sorte de cantonnement. Par exemple A s’arrête et libère B, B s’arrête et libère C, enfin C s’arrête et libère A…Tout dépendra de la disponibilité des télécommandes, des relais et des interrupteurs. Cela vaut probablement la peine d’essayer.

Le Dorian Express avec deux locomotives 

Le projet consiste à faire circuler deux trains sur le trajet du « Dorian Express », soit tous les deux en même temps, soit seulement l’un des deux. L’un des deux trains peut également être arrêté pendant une partie du temps seulement

Le plus simple est d’identifier une section de voie isolée par une coupure bipolaire 8954 et une coupure unipolaire 8588 ou 8598, puis de trouver deux télécommandes en amont pour gérer l’ouverture au trafic et la fermeture de cette section.

Le caractère asymétrique du trajet complique la donne. En sens positif on peut faire stopper le train sur la voie V12 et gérer la section à l’aide des télécommandes Tc121 et Tc122, qui ne sont pas encore utilisées. En sens négatif le train vient par la voie V36. Il n’y a plus de télécommandes non utilisées sur le circuit jaune ; il faut prendre Tc36 et Tc331, après avoir vérifié au préalable, que cela ne générerait pas de conflits.

En sens positif (trajet 5430) le train rencontre successivement les télécommandes Tc122 et Tc121 (attention à l’ordre de numérotation des télécommandes). Le train A est arrêté sur la voie V12. Le train B entrant passe sur Tc122, qui ferme la coupure C121 : le train A, qui était à l’arrêt, redémarre et va sur V30 ; il s’arrête au niveau de la télécommande Tc303, qui active les deux relais. Le train A repart au bout de 9 secondes. Le train B arrive désormais sur Tc121, qui ouvre la coupure C121 ; le train B s’arrête à l’entrée du tronçon délimité par C12. Le train A effectue le trajet prévu et arrive sur Tc122 va fermer C12 et libérer le train B. Le train B redémarre vers la voie V30, où il s’arrête, puis redémarre après 9 secondes….

Il faut un relai universel HFD2 ; on se sert uniquement d’un seul circuit sur les deux. Le second circuit peut alors gérer la Led bicolore rouge-blanc placée près de la coupure.

Il y a deux positions :

SET = C121 fermé, le train à l’arrêt redémarre et quitte le tronçon pour rejoindre la voie V30

RESET = C121 ouvert, le train entrant s’arrête à l’entrée du tronçon isolé.

Prévoir un interrupteur MTS pour le fonctionnement manuel

Faire également un essai manuel en remplaçant Tc122 par Tc24. On devrait avoir alors deux trains en mouvement ensembles pendant la plupart du temps au lieu d’en avoir un toujours à l’arrêt.

Ok c’est possible. Tc24 libère le train A et Tc121 bloque le train B, puis c’est l’inverse : Tc24 libère le train B et Tc121 bloque le train A.

Attention au passage difficile entre les deux aiguillages courbes pour le groupe ABA de l’UNION PACIFIC, probablement parce que l’ensemble ABA reste trop longtemps à cheval sur les deux circuits..

Refaire les essais avec d’autres locomotives

Au préalable il faut s’assurer, que les télécommandes sont bien raccordées. Deux d’entre elles sont au niveau de T1, les deux autres juste avant les tronçons isolés

En sens négatif on utilisera, sauf indication contraire, Tc331 et Tc36 en plus de la coupure C36.

En principe le schéma reste le même quand les trains passent par la boucle 4, par la voie V44  ou même par la gare de TRAPPES.