Version 5.0_Page 04-04_avril 2020

On reprend la grille 48-12 (non  corrigée) de Jean Marie Le Lann

La grille 48-12 de Jean Marie Le Lann

Jean Louis Marie Le Lann, le grand-père (SOSA24)

Né à Roscanvel le 28 juillet 1823, il est le fils d’Yves Marie Le Lann et de Marie (Perrine ou Dominique ?) Penfrat.

Ici réapparaît le problème des prénoms. Dans la plupart des généalogies il est question de Marie, parfois de Perrine, rarement de Marie Perrine ni de Dominique.

Le 6 juillet 1850 il épouse Louise Virginie Penfrat. Le problème de cousinage sera abordé dans le chapitre 45.

Jean Louis Marie, une virée de trop

Parmi les documents conservés il y a un acte de décès de 1866 au nom de Jean Louis Marie Le Lann, maître charpentier à bord de l’Aveyron. Né à Roscanvel le 28 juillet 1823, il est le fils d’Yves Marie Le Lann et Marie Penfrat, il est alors marié à Louise Virginie Penfrat.

Il s’agit donc bien du grand père de Pierre Le Lann.

On peut se demander ce que faisait Jean Louis Marie Le Lann à 4 heures du matin dans une carrière à Equerdreuville, dans la banlieue de Cherbourg. Une mauvaise rencontre probablement.

L’Aveyron, s’il s’agit bien du même bateau, est un transport-écurie, qui a participé à l’expédition du Mexique. Il a été lancé en 1864 à Cherbourg. Il faisait partie d’une série et devait ressembler au transport ci-dessous (Corrèze) ou au suivant (Sarthe), sachant que le premier a été construit à Cherbourg et le second à Rochefort. On peut noter à cette occasion l’apparition de la peinture grise uniforme en remplacement des traditionnelles bandes noires et blanches

Louise Virginie Penfrat

Elle est né le 26 mai 1827 à Kerviniou.

Elle décédera le 13 décembre 1893 à Kerguinou.

Marie Allanou, la mère de Virginie Penfrat

Marie Allanou est née à Plovan en 1795, son père, René, est décédé à Roscanvel en 1820. Il faudrait retrouver l’acte de décès de sa mère, Marie Le Lay, que l’on trouve aussi écrit Laé.


René Allanou décède à Kerraguenec le 7 mars 1820. Il s’était remarié avec Marguerite Erroux (Herrou?). Jean Marie Penfrat (Sosa 100) est l’un des témoins.

Si Marie Allanou décède à Kerguinou le 3 mai 1862. Son mari, Yves Mari Penfrat est décédé à Kerjean.

Yves Le Lann, père et fils

On commence par la grille 48-12

 

La grille 48-12 de Jean Marie Le Lann

 

Deux remarques importantes :

La branche Le Lann vient de Loctudy, même si parfois on lit Pont l’Abbé.

La distinction entre Yves père et Yves Fils est parfois difficile à trouver.

Yves Marie Le Lann (fils)  (SOSA48)

Selon le cadastre napoléonien Yves Le Lann (fils) habite Kerguinou ; il a aussi des terres à Trégoudan. Il doit s’agir du père de Jean Louis Marie Le Lann, car le village de Kerguinou n’est pas très grand, même si on a tendance à donner le même prénom à des cousins germains.

Yves  Marie Le Lann, que l’on trouve sur le cadastre sous le nom d’Yves Le Lann (fils),  est né vers 1796

Le  30 octobre 1818 il épouse Marie Penfrat.  Il représente donc son épouse dans le partage des biens de Joseph Penfrat. Il en sera question dans une page séparée.

Yves Le Lann, fils, a aussi des terres à Keravres, et, peut-être aussi à Kerguinou, mais il faudra aller vérifier.

En principe le cadastre ne rajoute le nom du village, qui si le propriétaire de la parcelle n’habite pas le village, auquel elle est rattachée, mais il y a probablement des exceptions.

Marie Penfrat décède le 17 avril 1857 et son mari le 3 août 1876 (sous réserve de vérification).

Mais de quelle Marie Penfrat parlons-nous?

On a un problème avec Marie Penfrat. En effet, si  on retrouve bien Marie Dominique Penfrat , née  le 19 nivose  an 5 à Trégoudan, fille de Joseph Penfrat et de Marie Salaün,  il n’y a pas de Marie Perrine, du moins pas à Crozon dans les dernières années du 18ème siècle.

S’agit-il d’une erreur  de l’agent  recenseur, qui la désigne souvent  avec un seul prénom : Perrine?

L’âge correspond cependant. A moins qu’il y ait eu une autre Marie Penfrat, née un peu plus tard, à Roscanvel, après le déménagement de Joseph Penfrat à Kerguinou. Il faudrait retrouver un éventuel acte de décès.

Yves le Lann, le père (SOSA96)

Yves  est né le 2 novembre 1771 à Loctudy. Il épouse Marie Marguerite Allegot , née vers 1774 et qui vit toujours en 1836.

 

Il habite le village de Keravres, où il est couvreur.

 

Dans son livre sur Roscanvel, publié en 1995, Marcel Burel, page 83, raconte que le 27 germinal de l’an 6 (1798), Jean Le Lann, de Keravres, assassine Etienne Miloche, soldat cantonné à Quélern. S’agit-il du père d’Yves? De son frère?

Il faudrait retrouver la date du mariage d’Yves Le Lann avec Marie Marguerite Allegot

Les déplacements de la famille Le Lann

En 1841 Yves Le Lann (fils) et Marie Dominique Penfrat habitent à Menezarvel.

Les parents, Yves Le Lann et Marguerite Allegot, sont eux à Keravres.

A Kerguinou et à Kerraguennoc on a des Penfrat, dont Jacques, héritier de Joseph Penfrat;  Paul Penfrat, l’autre héritier, par contre, habite le bourg, ou, plus exactement le Penker.

En 1846 il n’y a plus de Penfrat à Kerraguennoc, ni de Le Lann à Menezarvel. Yves (le père) est décédé en 1842 et Marguerite  a rejoint l’une de ses filles à Kerjean.

Yves (le fils) est à Kerguinou, probablement dans l’une des fermes Penfrat. La ferme de Keravres est occupée par Alain Le Lann, gendre de Jacques Penfrat.

Jean Louis Le Lann, fils d’Yves (fils) habite un temps avec sa femme, Louise Virginie Penfrat, chez ses beaux-parents, Yves Penfrat et Marie Allanou, à Kerjean. Il l’a probablement rencontrée en rendant visite à sa grand’mère, Marguerite Allegot. Puis ils retournent à Kerguinou.

On le retrouve d’ailleurs avec ses beaux parents Yves Penfrat et Marie Allanou, comme si les deux familles étaient très proches. Ce sera l’objet d’une page spécifique.