Version 5.4_page 02-61_décembre 2023

Les travaux gigantesques entrepris au niveau de la pointe des espagnols viennent modifier la présentation et le contenu des pages qui étaient précédemment affectées à la bataille de Camaret le 18 juin 1694. En effet la prise du fort du Léon en novembre 1594 a marqué les esprits et les anglais pensaient, un siècle plus tard, être capables de réitérer l’affaire. L’idée est donc de relier les deux débarquements même s’il n’y a pas de lien formel. A priori le point de départ est le même : la baie de Camaret et le but similaire: traverser la presqu’île de Roscanvel pour chasser les espagnols en 1594, établir un fort au même endroit en 1694.

Le premier a réussi et le second a échoué.

100 ans entre les deux, cela fait 3 générations et laisse supposer que les anciens ont racconté à leurs enfants et petits enfants les ravages causés par le débarquement de plusieurs milliers de soldats. Cela a pu les motiver pour se porter en masse vers la plage de Trez Rouz pour ne pas avoir à revivre de tels débordements. 

Curieusement les Anglais prompts à dénigrer les Français (voir dans Quora) oublient de parler de la bataille de Camaret.

Les pages regroupées sous le titre « encore eux » concernent mon interprétation de la prise du fort du Léon, de la bataille de Camaret avec quelques remarques sur la plateforme, dont j’avais signalé l’importance il y a plusieurs années de cela.

Il y a ensuite une description succincte des lignes de Quélern et un survol du manoir de Quélern, où fut fêtée la déroute des Anglais.

Elles étaient précédemment dans le volume « c’est comme ça »; elles ont été  transférées dans le volume « plantons le décor » dans la mesure, où elles n’ont pas de lien direct avec nos archives. Par contre elles ont été l’occasion de voir des choses qui sont à portée de main, même si une partie est située en dehors des lignes.

Le manoir de Quélern a été vendu en 2022 et sa réhabilitation est en cours; ce qui est contenu dans les pages relève désormais du passé.

La page sur le village de TREMET est restée dans le volume 3 (page 14-11) avec toutefois une description sommaire dans le volume 1 (page 02-81).

02-62   Le fort du Léon tombe le 15 novembre 1594

02-63_Les conséquences de la bataille de 1594

Ces deux premières pages sont acccessibles à partir des boutons ci-dessous . Les autres pages sont directement accessibles à partir du menu 

02-71  Que reste-t-il de la bataille du 18 juin 1694?

02-72   Une opération de diversion, qui a mal tourné

02-73   La plateforme au dessus de Trez Rouz

02-75  Changement de perspective

02-81   Les lignes de Quélern

02-82   Il faut lire Fréminville

02-91   Le château de la belle au bois dormant (le manoir de Quélern)

02-94   les autres constructions