Version 3.7_Page 06-12_novembre 2019

 

L’année 1914

 

Après une année passée entre la Chine et le Japon, le Montcalm entame une visite de courtoisie le long de la côte est du Pacifique.

Le Montcalm quitte Callao le 23 juin 1914 en direction des Tuamotu et de Tahiti, qu’il rejoindra le 9 juillet.

L’entrée en guerre au début d’août 1914 bouleverse le programme initialement prévu. 

Dès le 3 août il quitte Tahiti pour rejoindre les marines britanniques et australiennes avec lesquelles il  s’attachera à anéantir la présence allemande en Australasie.

Le Montcalm est alors basé soit à Nouméa, soit à Suva, dans les Samoa.

Le détail des mouvements est dans Terre des Hommes (SS Y 356 à 359)

 

l se dirige d’abord vers les SAMOA allemandes, puis les terres de l’empereur Guillaume en Nouvelle Guinée.

Une troisième croisière l’amène à visiter les Nouvelles Hébrides, avant de revenir sur Tahiti, fin 1914, pour régler le conflit entre le commandant des troupes à terre, le lieutenant de vaisseau Destremau et le gouverneur Fawtier.

 

Cette période est décrite en détail par Madame Sylvette BOUBIN-BOYER dans un article publié sur le net :

La présence navale française dans le Pacifique

1914 – 1918

Des actions conjointes franco-britanniques pour s’emparer des colonies allemandes

Si le contenu du carnet est en phase avec cet article, il y a deux écarts mineurs : l’article ne mentionne pas la campagne de 1913 (le Montcalm est en mer depuis novembre 1912, donc  depuis 2 ans et non pas 9 mois seulement), il ne retourne pas à Saïgon, mais va directement vers Singapour pour rejoindre Suez.

Le carnet ne mentionne pas d’escale à Sydney.

Le détroit de Torres

La partie la plus délicate du retour a été la traversée du détroit de Torres, entre l’Australie et la Nouvelle Guinée. Le Montcalm a fait appel à un pilote pour passer entre les 274 îles (sans compter les îlots, rochers…).

Les comptes rendus de la marine Allemande sont en léger désaccord avec, ce que les alliés ont noté. En effet l’amiral Spee a poursuivi sa guerre jusqu’à la fin de l’année 1914. Il battra les anglais à Coronel mais il succombera avec ses deux fils dans la bataille des Falklands début décembre 1914..

 

L’escadre allemande

Ce n’est, que tout récemment, que j’ai trouvé sur internet un récit des mouvements de l’escadre allemande pendant cette année 1914.

Le chassé-croisé

L’escadre Allemande a été rappelée en Allemagne peu avant la déclaration de guerre. Elle a donc quitté TsinTao en juin 1914 pour passer par le Cap Horn. Comme tous les bateaux à vapeur il fallait se ravitailler en charbon régulièrement. Selon le croquis, l’escadre Allemande est restée dans les petites îles. Le Nürnberg et le Leipzig, qui étaient en visite sur la côte américaine ont rejoint l’escadre. L’Emden s’est dirigé vers l’ouest, probablement pour tenter un passage par le Cap de Bonne Espérance. Le plus curieux est le comportement du Dresden, qui a quitté les Antilles pour rejoindre l’escadre à l’île de Pâques.

Le Montcalm était à Mazaltlan le 1er avril 1914, donc avant le départ du Leipzig. Il est descendu jusqu’à Valparaiso avant de remonter vers Callao, où il est resté jusqu’à fin juin. Le Montcalm était à Tahiti du 10 juillet au 3 août. Avec les escadres Australienne et Néo-Zélendaise il a attaqué les possessions allemandes les plus importantes : Nouvelle Guinée, Samoa, Fidji.

Le Montcalm quitte Tahiti début août pour se diriger vers Suva (ilesFidji) et Nouméa.

Le 12 août Le Montcalm arrive aux Fidji, quand l’escadre Allemande est encore au niveau des Mariannes.

L’escadre Néo-Zélandaise attaque les îles Samoa fin août avant de repartir vers la Nouvelle Guinée.

De son côté le Montcalm navigue entre les Fidji et Nouméa, puis part le 10 septembre en direction également de la Nouvelle Guinée (Rabaul) selon le plan défini avec les Marines Australienne et Néo-zélandaise; de son côté l’escadre Allemande arrive le 10 septembre aux îles Samoa après un passage par les îles de la Ligne. Elle devait probablement vouloir charbonner. N’en trouvant pas elle se présente le 26 septembre devant Tahiti, quelle bombarde sans trouvé de charbon. Ce jour-là le Montclam revient à Rabaul après une escale aux terres de l’empereur Guillaume. Entre Rabaul et Tahiti il y a bien 3 semaines de mer. Le Montcalm ne reviendra à Tahiti, que le 27 novembre. Ce jour-là l’escadre Allemande remonte vers les Malouines, où elle sera coulée par la flotte Anglaise, le 8 décembre aux Falklands.

Il suffisait d’une décision différente début septembre pour, que les deux escadres se rencontrent au niveau des îles Samoa

En fait les objectifs des deux escadres étaient nettement différents : l’escadre Allemande devait impérativement rentrer en Atlantique, alors, que les alliés devaient se concentrer sur les nombreuses îles occupées par les allemands entre les Samoa et la Nouvelle Guinée. 

Gräfin Spee

Le plus curieux, c’est, que j’ai rencontré il y a une vingtaine d’année, chez l’un de mes anciens fournisseurs, une jeune femme faisant partie de la famille Spee.

Elle était la secrétaire du propriétaire de la société. Les autres employés de la société ne lui adressaient la parole, qu’en lui donnant son titre : Gräfin Spee. Par contre ils ne lui faisaient pas la révérence.

N’ayant pas retenu son prénom je ne sais pas, où la situer par rapport au Graf Spee.