Version 5.0_ page 47-31_ mai 2020

 

La grille 711 de Laurent Mérour est pauvre sauf au niveau des Mérour. En fait le lien a été difficile à trouver. Il n’y a pratiquement rien concernant les deux Joseph Mérour; du moins les textes sont pratiquement illisibles ou très courts.

C’est le mariage de Mathurin Mérour, qui a permis de débloquer la situation. Le nom de son père est indiqué: Jean, avec l’indication du village : Marros. On a alors un lien avec Guillaume Mérour et  Madeleine  Thépault (Thépot). Il est probable, que ce soient les mêmes, que ceux rencontrés précédemment. Sinon cela fait une famille de plus.

S’il s’agit bien du même Guillaume Mérour, alors mes deux grand-mères sont alliées à condition de remonter au 17ème siècle.

L’intervention dans la grille des Le Guen complique encore les choses, car on va les retrouver dans les autres grilles. Les familles sont réparties sur 4 villages très proches : Kerloc’h, Keranguyager, Kergoelen (appelé parfois Kerguelen) et Lanillien. Il est parfois difficile de savoir de quel village on parle, comme si les gens passaient d’un village à l’autre au gré des mariages ou des décès.

 

Si on rajoute le tuteur d’Émilienne Le Lann, Principe Le Mérour, on a une famille Mérour supplémentaire avec Henry Mérour et Marie Mérour, qui habitaient Kermarzin.