Version 5.0_ page 04-31_avril 2020

Grand-Mère parlait assez souvent de Tante Adèle. Or, parmi les parents proches il n’y avait personne portant ce prénom.

Finalement c’est en retournant les photos, que la solution est apparue. C’était la maman de Tonton Louis Maudire, Adeline Jouin, qui signait d’ailleurs Adèle Jouin.

Elle est sur la photographie avec son mari, Pierre Maudire, et son fils, Louis Maudire. Il faudra vérifier, si les médailles, que nous avons conservées sont bien celles de Jean Marie Le Lann ou plutôt celles de Pierre Maudire

La photo a été prise le jour du mariage de Louise Le Lann avec Yves Marius  Pippo, le 1er septembre 1913. Louis a 16 ans.

Qui peut-on identifier encore sur la photo?

Il y a bien évidemment les parents de la mariée. Il y a aussi la mère d’Yves Marius Pippo, second maître signaleur; elle est seule car son époux est décédé en 1883. 

Puis il y a….

 Adeline était une sœur de Marie Jeanne Louise Jouin, la mère de Pierre Le Lann. Pierre Maudire était aussi le parrain d’Émilienne le Lann.

Il y a toujours eu des contacts étroits entre Louis Maudire et ses cousins Le Lann ; il y a déjà l’âge : Pierre Le Lann est né en 1892, Paul le Lann en 1896 et Louis Maudire en 1897, année également de la naissance de Thérèse Laé. Pourtant il y a plus .

Les arrière-grands pères Penfrat de Louis Maudire, de Pierre Le Lann et de Principe Lambert étaient tous les deux des enfants de Jean Marie Penfrat et de Jeanne Le Géval.

Autre point intéressant : Émilienne Lambert, dont le prénom vient de son grand père, Émile Lambert. Il est possible, que Thérèse et Pierre aient choisi ce prénom aussi pour leur fille car c’est un prénom peu utilisé en Bretagne. Emilienne Lambert est probablement née à Brest mais les deux Émiliennes étaient très proches.

Dans les archives « Maudire » récupérées après le décès de Louis Maudire, il y a le livret de famille :

Jeanne est donc décédée très tôt.

Qui est donc sur la photographie ci-dessous ?

Tante Adèle a vieilli. Elle décédera en 1929, quelques années seulement après le mariage de son fils.

Qui est alors le jeune couple ?

La maison a été construite au tout début du 20ème siècle.

Elle a été modifiée à la fin  des années 60 puis vendue.

Son principal avantage : un accès direct à la mer et au port de Roscanvel

Son principal défaut : la présence de la route RD355 entre la maison et la mer.

Louis Maudire

L’oncle Louis Maudire a toujours été très proche de la famille Le Lann.

 

Il y a déjà les deux degrés de parenté : côté Jouin et côté Le Lann, même si ce dernier est plus éloigné.

 

J’ai rajouté une colonne Lambert car Grand-Mère était très liée avec Emilienne Lambert.

Il est présent au mariage de Louise Le Lann avec Yves Marius Pippo.

Il est facile à repérer sur la photo, si on met à côté la photo prise avec ses parents le même jour. Il est en haut et à l’extrême droite.

Les 3 cousins avaient à peu près le même âge: Pierre Le Lann est né en 1892, Paul Le Lann en 1896 et Louis Maudire en 1897.

 

Il devait faire partie de la bande bleue avec Charles Lennon et bien d’autres.

 

Pour preuve il y a cette lettre de Paul Le Lann, datée du 8 août 1916.

 

Comme tous les cousins, à l’exception de Pierre, infirme, il a participé à la Grande Guerre, où il a été gazé.

 

 

Il s’est installé d’abord à Caen, où il s’est marié, puis à Paris.

A Caen il était machiniste. Il a épousé Germaine Le Coq le 29 septembre 1920.

ls n’ont pas eu d’enfants et Germaine est décédée en 1945.

Sur un feuillet il y a quelques mots sur les emplois pendant la deuxième guerre.

Il a épousé Marie Louise Roberge le 25 octobre 1947 ; elle était également veuve.

Louis a pris sa retraite l’année suivant le décès de son épouse et il est revenu à Roscanvel.

 

Il habitait la maison de ses parents, sur le port de Roscanvel.

 

Seul, sans enfants et sans autre famille proche, Il venait manger à la maison rose tous les dimanches.

 

Finalement il a vendu sa maison à Thérèse Le Lann, qui est venue passer ses dernières années avec lui.

 

Cette maison, située au dessus du port de Roscanvel, a finalement été vendue après avoir été mis en location pendant plus de 30 années.