Après avoir passé en revue les ascendants jusqu’à la 8ème génération il faut aborder leur environnement. En faisant l’inventaire des documents il apparaît très vite, que leur marge de manœuvre était en fait très restreinte.

On ne construit pas comme on veut, l’histoire a laissé son empreinte, la réglementation est omniprésente, les prix, les impôts,…

Comme le disait grand-mère vers la fin, quand on abordait différents problèmes : « c’est comme ça ». On n’y peut pas grand chose et les événements du printemps 2020 le montrent bien.