Version 5.0_ page 06-16_ avril 2016

Hervé Le Bihan est rayé des cadres le 1er décembre 1940 avec une pension d’invalidité pour cause de diabète.

Il se retire à Roscanvel (Ker Diskuiza), car la maison, qu’il avait achetée à Brest, n’est plus habitable ; elle sera d’ailleurs détruite lors des derniers bombardements du siège de Brest en septembre 1944 (voir le chapitre 16 plus loin)

 

Édouard Le Bihan s’est installé à Brest en 1946 ; il fallait une voiture. Elles ont été décrites dans la page 06-05 « la belle américaine » mais il est bon de les rappeler par des photos prises à Roscanvel.

Le cabriolet Renault fut acheté en septembre 1948. Est-ce celui, qui est désigné sous le nom de Rosengart ?

Il y eu une Terraplane, voiture de la marque américaine Hudson, achetée fin 1946. La première voiture neuve fut un Dyna Panhard, achetée fin 1949.

 

 

C’est avec la Dyna, que nous sommes allés en pèlerinage à Toulon.

Nous avons fait un crochet par la Mer de Glace

L’important était de retrouver des amis : les Bellon-Serre, qui avaient un cabanon au dessus de Toulon.

Il restait encore un peu de temps pour profiter de la côte d’Azur avant le retour.

Hervé est ci-dessous avec ses petits enfants et les deux grand-mères (1951 ?).