Version 5.1_page 41-61_novembre 2020

Ici aussi on est en face d’un patronyme rare. Avant 1700 il se retrouve presque exclusivement à Telgruc avec seulement quelques individus, qui habitent vers Plouaret. Puis le nom s’étale autours de Telgruc vers le reste de la presqu’île mais aussi au delà. Il a peu évolué à Plouaret; par contre il apparaît vers Huelgoat.

Ici on reste à Telgruc avec deux problèmes : Marie Gallou et Marie Guirric.  En effet il y a beaucoup de personnes portant le nom de « Marie Gallou » et des confusions sont toujours possibles en l’absence d’indications complémentaires. Par exemple Thomas, le frère d’Yves Le Monze a aussi épousé une Marie Gallou et il y a parfois confusion entre les deux,

Par ailleurs le nom « Guirric » était introuvable au début, comme s’il résultait de la lecture d’un acte particulièrement mal rédigé (il y en a beaucoup, qui sont à peu près illisibles); finalement il a été retrouvé à Argol, dans le village de Poulloudour, mais qui semble avoir disparu vers le début du 18ème siècle. Est-ce une déformation de « Garrec » ?