version 5.4_page 02-42_décembre 2023 

Comme chaque année il faut faire le tour de la Fraternité, vérifier l’état du GR34, celui de la vallée des moulins et celui de l’intérieur du fort…

Fin 2022 nous avons cédé au Conservtoire du Littoral plusieurs parcelles dont 2 sont situées sur le GR34 entre la batterie annexe de Trémet et la descente vers la trouée du diable (Poul Broën). Des escaliers ont d’ailleurs  été créés dans cette descente pour la rendre moins dangereuse.

Des chevaux passent assez souvent par le GR34. Il est vrai qu’ils ne savent pas lire.

C’est d’ailleurs pourquoi nous avons préféré nous débarasser des 2 parcelles. Sage décision car il y a eu un incendie à proximité de la batterie annexe au cours de l’été 2023, qui a mis en évidence un grand nomnbre de déchets, dont beaucoup de verres cassés.

La grande porte qui ouvre sur le nord a été consolidée et les coins du corps de garde sont toujours à leur place.

L’espace entre le corps de garde et la falaise a été nettoyé par les bénévoles de l’AVPR; Ce travail colossal a fait apparaître l’existence d’un vaste plateforme avec l’ancien parapet, qui marqauit la limite du fort côté mer. Pendant des années le seul chemin traversant le fort passait sur le haut de parapet donc sur une bande de terre très étroite.

Il est maintenant possible de retrouver l’emplacement des canons alignés le long du parapet. Il ne reste plus qu’à nettoyer le haut du parapet pour avoir une vue d’ensemble de l’avant-rade de Brest, allant de la pointe St Mathieu à la pointe du Toulinguet.

Il y avait au milieu un tas de cailloux.

Les attentifs ont certainement remarqué que ce tas de cailloux se trouvait déjà sur la poto de 1971.

C’est l’ancien four à boulets qui permettait de chaufer au rouge les boulet avant de les envoyer vers les bâteaux ennemis pour qu’ils enflamment les voiles et les superstructures.

L’AVPR a fait appel à des spécialistes qui ont commencé à numéroter les pieres de taile pour essayer de reconstituer le four tel qu’il était au début du 19ème siècle.

Le talus à gauche sépare la plateforme du corps de garde avec un passage au milieu et aux etrémités.

Fin février 2023 la remise en état du four à boulet est presque terminée.

Comme demandé une partie du parapet a été dégagée, ce qui donne une vue dégagée sur la mer d’Iroise (ou plutôt a donné car en été 2023 la végétation avait repoussé et masqué la vue, ce qui montre l’enormité des travaux que nécessiterait un entretien régulier des fortifications de Tremet à la Pointe des Espagnols).

Toute la structure n’a pas été remontée afin de permettre de voir comment il se présente à l’intérieur avec le four et le canal destiné à la descente de boulets.

Pour plus de détails et notamment pour suivre l’évolution du projet il faut consulter le site Facebook de l’AVPR ou mieux aller sur place.

Il est néanmois nettement plus imposant que celui de Camaret, qui doit dater de la même époque.