Version 5.0_Page 44-71_mai 2020

 

Avec la famille de la mère de Marie Jeanne Péran, on se déplace vers le sud pour rejoindre la presqu’île de Crozon, en fait surtout Argol et Telgruc avec les grilles 711 de Louis Le Mérour d’Argol et Anne Kerampran de Telgruc.

La grille 711-94 de Louis Le Mérour

 

 Cette grille est très complexe en raison des Mérour. Il y a trois familles, qui ne sont pas reliées, du moins dans la limite des BMS exploitables. Pourtant il devrait y avoir des liens. 
En fait le patronyme « 
Mérour », avec ou sans « le » est spécifique de la commune d’Argol, même si on trouve quelques individus à Telgruc ou Landevennec. 

 

il n’est pas facile de s’y retrouver non plus dans les villages d’Argol. La plus grande partie des familles Mérour se trouve dans l’est de la commune : Keriven (actuellement Kerivin) , Marros, Merdy… 

Que faisait Jean Le Mérour à Keric-Bihan, qui se trouve sur la baie de Douarnenez?

Certains noms ont changé comme Penarpoul.

Compte tenu de l’étendue de la commune les villages sont répartis sur deux cartes :

Quand on regarde l’état de section d’Argol on retrouve beaucoup de Mérour mais pas dans les familles ci-dessus. 

Certains villages sont très compliqués comme Kerivin avec deux familles Mérour aux extrémités (570 et 604). L’organisation ressemble à celle de Kerloc’h, un apparent désordre.

Par contre il n’y a que deux fermes à Marros avec un Mérour au 794.

Il en est de même à Kernivinen avec 3 maisons et un Mérour. C’est un village, qui est souvent cité sur Généanet.