Elles ont pour point de départ les nombreux documents au nom de Jean Derrien, Jean Marie Penfrat ou Jacques Penfrat, qui ont été conservés dans la fameuse caisse au fond de l’armoire.. Pour arriver à comprendre le contenu de certains d’entre eux il a fallu aller plus loin, soit en utilisant les archives départementales, soit en utilisant les informations contenues dans Généanet. Les autres individus rencontrés dans les documents n’ont pas bénéficié de pages spécifiques parce, que les informations disponibles sont trop parcimonieuses.