Version 5.2_ page 47-41_décembre  2021

Dans la généalogie de Jean Laé on voit arriver Marie Madeleine et Marie Jeanne Téphany

Dans celle de Marie Ursule Mercier, son épouse, il y a aussi Marie Perrine Téphany, épouse de Pierre Drévillon. Les quasi-totalité des généalogies en ligne sont d’accord pour dire, qu’il s’agit des 3 filles de Mathieu Téphany.

Les quasi-totalité des généalogies en ligne sont d’accord également sur leurs ascendants : des Téphany tous décédés à Kerloc’h mais différents de ceux de Camaret. Isabelle Carn est née à Trégoudan mais sa famille est de Roscanvel; On y retrouve des le Treut, Thépault et une autre branche Carn.

Leur mère est Madeleine Madec.

Parmi ses ascendants Il y a encore les Carn et les Thépault. Il y a surtout des Palud; or les documents les plus anciens de la caisse en bois sont au nom de Palud. Les parents d’Alain Palud? C’est peu probable car les documents viennent probablement des la famille de Jean Derrien.

Avec les Madec (9ème génération) se fait également la soudure entre les ascendants de Thérèse Laé et ceux de Pierre Le Lann, du moins, s’il n’y a pas de télescopage entre plusieurs branches.

A côté des filles de Mathieu Téphany il y a aussi les Téphany de Camaret. Une branche différente? Des familles sans lien direct?

Selon Généanet le patronyme est très localisé : Crozon  et Camaret. Certains internautes ont enregistré plus de 500 individus différents portant ce patronyme. Nous en avons seulement 30, la plupart comptés plusieurs fois.